Retour sur ce produit financier qui fait toujours plus de souscripteurs

Dans le domaine des produits financiers donnant l’opportunité de faire travailler ses économies, difficile de ne pas citer l’assurance vie, particulièrement populaire. Elle se définit comme un contrat qui est comparable à un plan d’épargne : elle donne la faculté de créer un patrimoine pour soi ou à léguer un jour, mais aussi de donner lieu à un revenu mensuel supplémentaire.

Intégrer le fonctionnement de l’assurance vie d’une façon générale

L’un des avantages de l’assurance vie réside également dans les règles liées à l’imposition offertes lorsqu’on souscrit. L’imposition ne sera retranchée que sur le prorata qui équivaut au bénéfice, et que si le capital est retiré.

Ce contrat ne dispose d’aucun plafond. En fonction des offres du marché, un rachat de contrat sera possible, faisant augmenter encore la rentabilité, selon les périodes.

La configuration d’assurance vie idéale n’existe pas : en fonction de ses souhaits, on aura la possibilité de choisir une formule multisupports ou monosupport, une assurance vie présentant plus ou moins de risques, c’est une question de point de vue avant tout.

On aura droit à une exonération des droits de succession, pour les montants n’allant pas au delà de 152500 E. Puis jusqu’à 700.000€, vous profiterez d’un taux réduit de 20 %.

Pourquoi est-ce rentable de croiser SCPI et assurance vie ?

En associant ces deux éléments que sont SCPI et assurance vie, les gains sont multiples, car ces deux placements financiers s’avèrent complémentaires et fructueux.

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier, que l’on appelle également SCPI, ont trait à tout ce qui touche aux investissements locatifs, et chaque client peut choisir combien de parts il souhaite acheter.

En utilisant conjointement assurance vie et SCPI, on a la chance de ne pas être éligible à l’imposition liée aux plus-values des revenus provenant de la location de biens, c’est pourquoi que cette alliance, bien que présentant certains risques, reste lucrative pour les souscripteurs.

Les produits financiers en France